Les vérifications générales du printemps

Ça y est c’est le printemps !

Les oiseaux chantent ? Les bourgeons paraissent ? C’est qu’il est temps de préparer son embarcation pour profiter pleinement de l’ouverture de la saison ! Pour ce faire, n’hésitez pas à suivre les conseils suivants:

 

  1. Avant de monter à bord avec votre équipement amovible, nettoyez la cale et examinez toutes les entrées et sorties d’eau afin de vérifier s’il n’y a pas eu d’infiltrations pendant l’hiver (passes-coques, etc.). Suite à cette inspection vous pourrez évaluer s’il y a des réparations à effectuer.
  2.  

  3. Vérifier les collets des tuyaux du système de refroidissement du moteur. Sont-ils bien serrés ? Avez-vous deux collets reliés à chaque joint de tuyau se situant sous la ligne de flottaison ? Attention c’est obligatoire.
  4.  

  5. Dans la cale, y-a-t-il des fuites au niveau des toilettes ou du système d’eau potable ? Est-ce que les deux pompes sont fonctionnelles ?
  6.  

  7. Nettoyez l’intérieur de votre embarcation et profitez-en pour contrôler l’étanchéité intérieure et extérieure des écoutilles et fenêtres (ex : hublots).
  8.  

  9. Une fois toutes ces vérifications effectuées, vous pouvez inspecter et installer les équipements amovibles à bord. Exemples : les défenses ou pare-battages, les lignes d’amarre, les extincteurs, les cordages de réserve, la ligne de mouillage, l’échelle de natation, etc.
  10.  

  11. Si vous avez des toiles de protection solaire et/ou des auvents, nettoyez-les et assurez-vous qu’ils n’aient pas besoin d’une couche protectrice d’étanchéité. Évitons les mauvaises surprises !
  12.  

  13. Prévoyez un stock de matériels en réserve en cas de panne: des collets, des bouts de tuyaux (de grosseurs différentes), des outils essentiels, une courroie de moteur en réserve, de l’huile à moteur, du Prestone, des pièces de rechange, une hélice en réserve, etc.
  14.  

  15. À l’extérieur, débloquez les petites dalles d’évacuation d’eau et de saletés accumulées de la cabine et des ponts. Vérifier rigoureusement s’il y a des fissures et/ou gonflements au niveau de la fibre de verre sous la ligne de flottaison. Effectuer vos réparations avant d’appliquer de la peinture antisalissure (si cela est nécessaire). Nettoyez la coque avec un liquide pour fibre de verre, puis appliquez une couche de cire pour celer le gelcoat de la coque, du pont et de la cabine.
  16.  

  17. Contrôlez les mains courantes, les taquets, etc. S’il s’agit d’acajou ou de chêne rafraichissez-les avec une couche de vernis marin ou enduisez-les d’huile s’il s’agit de teck. Nettoyez et frottez les chandeliers, les balcons et tous les composants en métal et en chrome. Pour finir, pensez à vérifier la filière.
  18.  

  19. N’oubliez pas de rassembler l’ensemble des documents obligatoires à bord : le permis d’immatriculation de l’embarcation, la carte conducteur, une preuve d’assurance bateau avec une responsabilité civile de 2 000 000 $. Sachez que sans cette assurance il vous sera impossible d’accéder à une marina. Mettez également à jour les changements de cartes marines et des guides de navigation.

 

 

 
Ce ci n’est qu’une liste de vérifications générales de votre embarcation, d’autres conseils concernant le moteur, la voile et l’équipement de sécurité suivront.
 Daniel Ramos