Les vérifications électroniques du printemps

Vous aussi vous êtes pressés de profiter de la belle saison ?

Feux défaillants, batterie à plat, faux contacts dus à de la corrosion… Des tas d’ennuis qui pourraient gâcher votre plaisir sur l’eau. Vous rêvez de passer une partie de la saison à bricoler? Nous non plus! Donc pour éviter les mauvaises surprises n’hésitez pas à suivre les conseils suivants :

 

  1. Concernant les batteries, après avoir vérifié les niveaux d’eau et chargé les batteries, nettoyez leurs bornes avec une brosse d’acier. Installez-les dans leurs boites de protection en polyéthylène. Après les avoir connectées au câble d’alimentation, enduisez les bornes d’une fine couche de graisse pour prévenir la corrosion.
  2.  

  3. Contrôlez et mettez en marche les pompes de cales. Testez-les en mode automatique et manuel. Débarrassez les palmes de leurs résidus séchés afin de maximiser la sortie de l’eau de chaque pompe.
  4.  

  5. Vérifier le fonctionnement du chargeur de batterie. Mais également les régulateurs de tension et le sélecteur de batterie.
  6.  

  7. Assurez-vous du bon fonctionnement de l’ensemble des lumières à bord. Pensez à toutes les lumières, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur.
  8.  

  9. Examinez l’état du filage électrique en général (y-a-t-il eu corrosion ?). Puis resserrer les raccords et jonctions des fils.
  10.  

  11. L’alimentation des cadrans et jauges fonctionnent-ils ? Faites un examen du système électronique dans son ensemble (traces de corrosion ?).
  12.  

  13. Testez les feux de navigation tribord (feux verts), bâbord (feux rouges), poupe (feux blancs) et en tête de mat (feux blancs).
  14.  

  15. Vérifier le contact (traces de corrosion ?) et la luminosité des instruments : le sonar ou le sondeur, le GPS avec ou sans sa carte intégré, le VHF asn, etc. Contrôlez l’état des antennes des instruments et resserrer les raccords à l’intérieur et à l’extérieur du bateau. S’ils ont un certain âge, appliquez-leur un scellant.
  16.  

  17. A cause du phénomène de l’électrolyse, vérifier l’état de l’anode pour éviter les corrosions dans le système électrique. Sachez que les courants s’échappent dans l’eau au travers des pièces métalliques comme l’embase ou l’hélice d’où l’importance de les peindre pour les isoler. Vous pouvez aussi les acheter en acier inoxydable. Par exemple, une anode en zinc (et non en aluminium) supportera donc tous les frais de l’oxydation et se dissoudra dans l’eau.
  18.  

  19. Si votre embarcation est un voilier, vérifiez la mise à la masse (ou paratonnerre) de votre mat à la quille du voilier. En effet, le mat est le point d’impact privilégié pour la foudre lors d’un orage.

 

 

Ceci est une liste de vérifications électroniques très utiles dans le but de conserver la valeur de votre bien et éviter les surprises durant la saison.
Daniel Ramos